Oberland : Lac de Sulsseewli depuis Isenfluh

Oberland : Lac de Sulsseewli depuis Isenfluh

Nous débutons aujourd’hui notre randonnée d’Isenfluh que nous atteignons en une quinzaine de minutes de voiture. A la sortie de Lauterbrunnen, nous bifurquons sur la gauche sur une toute petite route de montagne, semée de garages pour les croisements et d’un tunnel hélicoïdal, tout aussi étroit, de plus de 3 km, qui tourne et retourne pour nous faire prendre l’altitude nécessaire. Nous débouchons alors à Isenfluh, minuscule village que nous décidons de traverser pour parvenir à un second parking.

Du parking, nous empruntons un petit sentier en forte pente qui nous conduit dans le haut du village, juste au dessus de la gare du télécabine, qui ressemble fort à une petite grange viellote.

Nous montons donc dans la petite benne rouge pour nous élever à 1500 m dans les alpages de Sulswald.

Le sentier démarre dans les prairies parsemées de chalets,

face à la somptueuse JungFrau.

Nous cheminons à travers des champs couverts de colchiques,

avant de rentrer dans la forêt.

Sa majestée la Jung Frau nous accompagne.

Le sentier devient un peu plus pentu

Nous débouchons bientôt dans les alpages,

et la JungFrau veille toujours sur nous.

Mais c’est bientôt une autre montagne qui nous interpelle avec un relief si particulier.

Nous sommes désormais dans les prairies d’altitude d’où nous pouvons déjà apercevoir le refuge.

A l’opposé, se dresse le Männlichen.

Après une courte pause et une séance photo,

nous reprenons notre ascension, sur un sentier moins pentu.

Nous rejoignons bientôt un petit ruisseau,

qui débouche d’une cascade.

On apprend alors que c’est le Suls !

Il reste même encore quelques gentianes en fleur,

côtoyées de magnifiques chardons.

Mais revenons à la montagne, si étrange,

Elle fait, parait-il, l’objet de diverses légendes.

Elle domine aussi une charmante fromagerie, posée au milieu de l’alpage.

Nous bifurquons alors à droite pour monter au refuge,

accompagnés par les forces telluriques.

Le sentier se fraye un passage entre 2 petites barres rocheuses.

avant de déboucher sur un plateau.

La vue du refuge est splendide,

aussi bien recto avec le massif de la JungFrau

que verso, avec des sommets moins élevés.

Nous reprenons notre route pour descendre à travers des lapiaz,

jusqu’au lac.

Après une pause déjeuner dans ce cadre idylique,

nous prenons à regrets le chemin du retour.

Philipp et Marion optent pour une variante avec retour direct sur Lauterbrunnen. Elle va s’avérer un peu plus longue qu’imaginée.

Nous rentrons par le chemin de l’aller, admirant Wengen sur la vallée opposée.

village non accessible par la route.

De retour à la télécabine,

nous montons jusqu’au point de vue sur Interlaken.

En redescendant, belle vue également sur Lauterbrunnen, en fond de vallée.

Après une nouvelle balade en télécabine,

nous rentrons au parking, pour clore cette magnifique randonnée.

Télechargez le fichier GPX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Archives