La Havane tour

Programme du jour : visite du centre de La Havane.

Et on retrouve des voitures oubliées,

de jolies rues

et places,

d’anciennes maisons coloniales,

une copie !

La ville a beaucoup de caractère, très jolie, même si on ressent la pauvreté dans certains quartiers.

L’exemple le plus frappant sont les boutiques, qui sont très peu nombreuses et bien mal achalandées. Dans les supérettes, seuls quelques produits sont présents (en grande quantité); il faut oublier le choix et faire la queue pour rentrer. Nombre de cubains jettent un coup d’œil à la vitrine pour essayer de voir si, enfin, cette supérette vend le produit qu’ils recherchent.

De partout, les prix sont différents pour touristes et locaux, et peuvent être 25 fois plus élevés pour les touristes. A relativiser, quand on sait qu’un cubain gagne en moyenne 25€ par mois…

Et c’est là qu’on se rend compte des difficultés du système, qui propose santé, éducation, culture, etc. gratuitement, mais au final, les cubains n’arrivent pas à vivre et n’ont qu’une envie : quitter le pays…

Je termine la journée par une représentation du ballet national, très reconnu (#culture), dans un édifice somptueux, le Gran Teatro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Archives