D’aventure en aventure, de port en port

Ce long weekend de l’Ascension a lieu le Grand Prix de l’Ecole Navale (GPEN), l’occasion de vivre de nouvelles aventures sur « JACK IN THE BASKET »
J80GPEN
Gpen
JackInBasket
d’apprivoiser la place de n°1
PierreSpi
PierreVolant
et de découvrir de nouveaux ports :
Port Morgat
IMG_1275
Port Camaret
IMG_1276

Bon vent breton à tous les Réunionais et Réunionaises !
J80GPEN2

En prime, une petite vidéo. A vous de trouver « JACK IN THE BASKET » et son numéro 1 !

Retour à la voile

Amis marins, cela faisait longtemps que nous n’avions évoqué la voile sur ce blog.
Petite escapade en Méditerranée, entre coups de tabac et calme plat.
Le départ est posé : La Corse, Bonifacio
SBonifacio
sur un brave bateau des Glénans
SBateauGlenans
Mais le cap, initialement les Baléares, sera finalement tout autre, puisque les éléments en auront décidé autrement.
Après avoir longé la Sardaigne sur le flan est, rendez-vous à Palerme
SRuePalerme
et sa magnifique cathédrale
SPalermeCathedrale2
SPalermeCathedrale
Un petit tour dans l’archipel des Îles Éoliennes, un peu délaissé par Éole ces jours-ci
SRinella
avant de repartir pour l’île d’Ustica
SUstica
SUsticaV
et rentrer à Bonifacio.
SBonifacioMer
D’après le récit du skipper
SPierreALaBarre
et de ses compagnons de route, les dauphins
SDauphins

de Pékin à Portsmouth

Quelques temps déjà que les articles sur la voile se raréfient.
Alors une fois n’est pas coutume. Mon reporter « so british » était à Portsmouth pour encourager la french team sur la LVACWS (séries de la 35ième coupe de l’America)
Petit reportage photo pour tous mes amis voileux.
J1 : Grand beau & belle performance des français
LVACWS1

J2 : Plus mitigé sur tous les aspects.
LVACWS4

LVACWS3

LVACWS2
Bon vent à vous !

Jojo Cup 2013

Impossible pour moi de participer à la Jojo Cup cette année.

En ce début d’année, encore quelques séances de kiné au programme mais surtout beaucoup de mathématiques.

J’ai donc délégué à mon équipage fétiche : P&P (Pierrot & Papounet).
Pierre&EricALaJojoCUP
Et grand bien m’en a pris puisqu’ils ont reporté la régate et la coupe est restée entre les mains de la famille au grand damne des autres régatiers.
Attention, un voileux peut en cacher un autre ! et grand merci à Catherine pour la photo.

Un été de manchot

L’été dernier, c’était le pied; cette année, c’est le bras !
Le mois de Juillet avait pourtant bien démarré : une régate sympa à Serre-Ponçon, d’ailleurs les paparazzi ont même réussi à me prendre dans leur viseur alors que je papote avec Tom.
SerrP-P7050564
Puis , je n’ai pas manqué à mon traditionnel stage au Monteynard : Semaine malheureusement plutôt calme en vent mais forte en défis.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
 

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
 

 

 

 

 

 

J’en ai tout de même profité pour parfaire ma pratique de la planche.
MarionPlanche
MarionPlancheReppos

 

 

 

 

 

Mais ensuite après un entrainement intensif à Martigues pour préparer le championnat de France, me voilà malencontreusement victime d’un accident du travail (voilà ce qui arrive quand on veut travailler pendant les vacances !!!).
Mais ne vous trompez pas, ce n’était pas un horrible travail à la chaîne mais un job dans un cadre beaucoup plus propice, le lac si cher à Lamartine.
Un satané moteur de sécu a été plus fort que mes biceps : résultats une luxation de l’épaule.
J’ai donc testé pour vous, l’ambulance des pompiers, les urgences de Thonon-Les-Bains (fort heureusement pas trop surchargées quand j’y suis arrivée) et une petite réduction dans la foulée (ouf, j’ai presque plus mal).
Mais le pire est à venir : 3 semaines dans la peau d’un manchot, et en plus en plein été, c’est vraiment pas de bol!
MarionRepos
Mais que peut bien faire un manchot ?
J’en ai profité pour tester le seul sport nautique qui lui est accessible : le pédalo ! Le verdict était sans appel, autant retourner sur la banquise.
Ce que j’ai tenté de faire mais la neige est difficile d’accès au mois d’août.
J’ai opté pour le refuge de la Selle qui offre toujours un panorama splendide sur les derniers glaciers suspendus des Ecrins.
MarionLaSelle
Les derniers névés pour monter au refuge étaient donnés comme délicats au départ de la rando et je vous garantis que pour un manchot, ce n’est pas de la tarte. Comme me l’a sincèrement dit un alpiniste qui redescendait en même temps que moi : « C’est courageux avec un bras ! »
Mais les bonnes choses ayant une fin, j’ai enfin pu récupérer mon bras en début de semaine. Par contre, ce n’est pas encore le Pérou pour les activités sportives mais je devrais pouvoir écrire pour la rentrée. Excellente nouvelle !
En attendant, bon vent à tous mes potes qui sont sur le départ pour Martigues. Je serai de tout cœur avec vous, parole de manchot !
MarionStar

Catégories

Archives