Retour aux sources

Des Grisons

à la Chartreuse,

il n’y a qu’un pas. Et je l’ai fait ce week-end.

Mais comme j’avais laissé mes chaussures chez les Helvètes, j’ai dû en emprunter d’autres, qui ont un peu flanché pendant la rando !

Et même si la Suisse regorge de lacs magnifiques, je n’ai pu m’empêcher d’aller goûter à l’eau de celui de Laffrey.

Mais les bonnes choses ont une fin, le weekend est terminé et j’ai déjà repassé la frontière.

Bon vent à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Archives