Matheysine : Sentier des Pères et Mont Gargas

Matheysine : Sentier des Pères et Mont Gargas

Aujourd’hui, week-end de Pentecôte, nous mettons le cap sur le sanctuaire de la Salette en empruntant le sentier des pères.

La randonnée démarre du Col de Parquetout, un peu au dessus de St Michel en Beaumont.

Le chemin débute en forêt, laissant tout de même entrevoir Valbonnais en fond de vallée.

Le chemin est assez vite remplacé par un bon sentier qui grimpe en sous bois,

puis débouche dans un vallon peu emprunté, le fameux sentier des Pères.

L’occasion pour nous de découvrir de nouvelles fleurs

Il restera à les identifier !

Déjà, nous apercevons une face du Mont Gargas sur la gauche, encore couvert de nuages.

Le sentier se fait plus minéral,

et atteint bientôt les fameux tunnels.

D’ici, la vue sur la vallée est magnifique. Dommage que les nuages coiffent les sommets.

Nous débouchons bientôt au col d’Hurtières, que nous dévalons

en direction de La Salette qui apparaît bientôt.

Nous poursuivons à flanc de montagne jusqu’au sanctuaire.

De là, nous entamons l’ascension du Mont Gragas.

Le sanctuaire se réduit au fur et à mesure que nous montons. Nous arrivons bientôt sur la crête,

d’où la vue sur les sommets est encore limitée par les nuages.

Nous poursuivons la montée, découvrant les premiers rhododendrons en fleur.

Puis le sommet est là, avec sa vue à couper le souffle

Les nuages se sont un peu élevés, heureusement.

Le barrage du Sautet est bien visible

et d’ici, le sanctuaire est devenu minuscule.

Nous reprenons alors le chemin de la descente.

pour nous retrouver à nouveau au sanctuaire.

et remonter au col d’Hurtières.

Nous ne redescendons pas par le sentier des Pères mais mettons le cap sur le col de Lière, d’où nous jetons un dernier œil au Gragas.

Le col franchi, la vallée de la Mure apparaît au loin

Après une bonne descente dans les alpages, nous bifurquons sur la gauche pour rejoindre le col de Nodry.

Là aussi, la vue est époustouflante. Le Gapençais tout au loin

Et plein de nouveaux sommets que nous ne savons pas facilement identifier.

Nous reprenons le chemin de la descente dans la direction du Parquetout et là, c’est le barrage du Monteynard qui se montre.

Nous terminons en rejoignant un chalet d’alpages d’où un bon chemin nous ramène au Parquetout.

Nous voilà bien fourbus, 1000 m de dénivelé avalé, quelques 20 Km dans les jambes mais ravis de cette randonnée grandiose et extrêmement variée.

Et pour finir, sachez que la première partie de l’itinéraire appelé chemin des Pères, a été taillé à leur initiative et était utilisé par les missionnaires de Notre-Dame-de-la-Salette,

Télechargez le fichier GPX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Archives