Hissez haut !


Entouré de yachts avec leurs équipages, notre voilier (un des seuls) fait un peu pale figure.

Au programme, avitaillement et départ au plus vite de la marina, car ici les nuits au port coûtent ultra chères.

Direction donc le supermarché, où nous remplissons 5 cadis.

Et il est déjà temps de dire au revoir à Miami.

Pour aller mouiller un peu plus loin dans la baie de Biscayne.

Le soleil est déjà en train de se coucher.

Demain, direction les Bahamas.

Nous ne restons pas vers Miami, car ici, nous sommes très limités par notre tirant d’eau et tirant d’air. Construire des autoroutes avec des ponts plutôt bas, c’est sans doute idéale pour voitures et yachts, mais inadaptés aux bateaux à voile.

Ici, le roi, c’est le pétrole, pas Eole !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Archives