Des nouvelles diverses, mais pas très variées

Eh oui, me direz vous encore des nouvelles de voile & de musique, mes 2 passe-temps du moment.

D’abord un petit retour sur la deuxième manche du critérium départemental, avec une victoire et une coupe digne des prix de formule 1. Voyez un peu :

C’est vrai qu’il y avait peu de concurrence, c’est vraiment dommage ! Mais, j’étais surveillée. Devinez qui m’espionnait ?

Jérôme, le coach officiel du pôle Laser, venu spécialement du Léman pour faire découvrir à sa petite famille,  Delphine &Léonie, le magnifique Lac de Laffrey ! Enfin, des informations officielles vous donneront peut-être d’autres raisons, mais peut importe…

L’essentiel était là, un beau soleil, un petit thermique qui s’est installé progressivement et enfin, un comité d’organisation au top. Les résultats ont été si vite publiés qu’ils ont été obligés de me rappeler à terre, pour la publication (car les conditions étaient telles que j’aurais bien naviguer une heure encore !). Merci les gars !

Après la voile, la semaine a été musicale : Avec tout d’abord un concert dans la maison de retraite « La providence » à Correnc. Nom bien mal choisi à mon sens, pour un établissement comme ça ! Croyez moi, ce ne doit pas être rose de vivre chaque jour dans cette maison, même si le cadre est très sympa : belle vue, fauteuils on ne peut plus confortables (nous avons d’ailleurs eu un mal fou à trouver des sièges sans accoudoirs et pour jouer de saxophone baryton, c’est indispensable !). Le public était ravi et c’est avec grand plaisir que nous avons réussi à égayer le quotidien de ces grand seniors. Promis, on reviendra !
Si cela vous dit, vous pouvez écouter tout notre programme chez piero-la-lune.

Puis, une grande journée au jardin de ville, pour faire découvrir aux grenoblois, les trésors de l’harmonie et son école.
Un petit extrait : Quatuor de saxo à trois ! (Mon prof : Soprano, Aurore : Alto & Moi : Baryton)

Les demoiselles de Rochefort de Michel  Legrand

I feel good de James Brown

Sir duck de Stevie Wonder

et enfin, ce soir, avec la fête de la musique, sur le parvis de l’hôtel de ville, dans une ambiance festive.
Mais, bac oblige, nous avons abrégé notre soirée et grand bien nous en a pris, car l’orage est arrivé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Archives