Histoire d’un soir

Et si un petit matin, vous redeveniez l’enfant de 10 ans que vous étiez ? Le savant fou, la belle Leïla du désert, le gros François si seul, le mécano qui a toujours rêvé d’être astronaute… c’est tout cela l’opéra pour enfant « Nostradamus-Balthazar » de Stéfano Karanis, que j’ai eu le plaisir de jouer avec l’harmonie ce mercredi à la Source.
Avant d’entrer dans le vif du sujet, l’harmonie avait ouvert le concert avec d’abord les « juniors ». Certains ne l’étaient pas vraiment ! Comme mon frère, ils étaient venus remonter les effectifs, pour interpréter
Shanghai
Just Dance (Lady GaGa)
Puis la « grande harmonie » avait poursuivi avec
La Marche au suppliced’Hector Berlioz
Espana Cani de Pascual Marquina Narro
Pas vraiment nos meilleures interprétations d’ailleurs, mais nous nous étions réservés pour l’Opéra

En bref, le déroulement :

1 Ouverture (Instrumental)
2 Bonsoir-bonsoir (Choeurs & orchestre)
3 La nuit où … (Instrumental)
4 Le matin (Instrumental)
5 Le gros François (Choeurs & orchestre)
6 Leïla (Solo/Choeurs et orchestre)
7 Nostradamus (Choeurs & orchestre)
8 Business man (Solo/choeurs et orchestre)
9On en rêvait (Choeurs & orchestre)
10 une larme (Choeurs & orchestre)
11 Ou astronaute (Choeurs & orchestre)

Ecoutez particulièrement la belle Leilà (vers la 20ième minute) et vous serez séduit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Archives