Belledone : Lac du crozet

Belledone : Lac du crozet

Aujourd’hui, nous avons mis le cap sur la chaîne de Belledone et sommes montés à Freydières. Nous nous garons un peu en dessous du pré Raymond, car la route n’est toujours pas goudronnée au delà du parking des quatre chemins.

De là, nous empruntons un bon sentier en forêt.

Le soleil vient juste de passer au dessus des sommets; de belles raies de lumière balaient le chemin.

Nous poursuivons notre montée d’abord dans la mer de nuages

puis, au dessus.

La Chartreuse apparaît peu à peu,

puis c’est le tour de la vallée de l’Isère.

Le dernier surplomb passé, nous découvrons le lac du crozet.

A cette période de l’année, il n’est pas à son niveau optimal et le débordement n’est clairement pas de la partie.

Nous nous offrons une pose déjeuner devant ce décor paradisiaque.

Toute la Charteuse est face à nous.

Après cette petite pose revigorante, nous montons en direction du col de La Pra pour découvrir le lac dans son ensemble.

Puis nous prenons le chemin de la descente. Les nuages ont totalement disparu de la vallée.

Et la sente bien plus sèche que dans nos souvenirs lointains.

Les forêts de feuillis ont des couleurs magnifiques.

Il est 15h et déjà l’ombre se profile !

Bref, une superbe randonnée qu’il était temps de réaliser avant l’hiver.

Télechargez le fichier GPX

Taillefer : Lac fourchu et Lac noir

Taillefer : Lac fourchu et Lac noir

Cela fait quelques années déjà que nous ne sommes pas allés au lac fourchu. C’est donc notre destination du jour.

Le sentier débute en forêt,

évitant désormais le hameau du Poursollet.

Nous entamons la montée

et bientôt, sur un petit regard arrière, le lac du Poursollet nous apparaît.

Puis c’est toute la vallée de Grenoble.

La sente poursuit son ascension pour nous révéler les sommets enneigés,

les premières pièces d’eau apparaissent,

et le lac fourchu montre son nez.

Nous poursuivons vers l’amont et découvrons un nouveau petit lac, le lac noir.

Les sommets de l’Alpe du Huez se reflètent comme par enchantement dans ses eaux claires.

Un peu plus bas, c’est la cime des 2 Alpes qui se montre à nous, toute vêtue de blanc.

Nous rebroussons chemin pour remonter au lac fourchu

et le contournons par le Nord.

Là, nous jetons un dernier regard vers les sommets

avant de prendre le chemin de la descente en direction du lac canard.

Le vallon des Oules est magnifique

avec ses couleurs d’automne

et ses dernières fleurs

et papillons.

Enfin, la forêt nous accueille, comme toujours avec ses sculptures géantes,

et nous ramène au parking.

Une magnifique randonnée dont nous ne pouvons nous lasser.

Télechargez le fichier GPX

Jura Franco-Suisse : Crêtes de Wolschwiller

Jura Franco-Suisse : Crêtes de Wolschwiller

Nous partons aujourd’hui de la mairie de Wolschwiller,

pour parcourir la chaîne du Raemel, arrête calcaire qui marque la frontière entre la Suisse et la France.

Nous sortons du village pour traverser quelques champs et monter en direction de la forêt.

Le chemin s’y engage pour une longue montée à travers bois.

Les différents chemins sont très clairement indiqués.

Nous atteignons alors le sommet en découvrant les premières bornes frontières.

Il se poursuit sur la ligne de crête,

régulièrement jalonné par des bornes de tous les âges.

Nous pouvons bientôt apercevoir le panorama, de plus en plus dégagé.

Les falaises calcaires occupent le côté Suisse.

Le sentier continue sur la crête, s’élevant toujours un peu avant d’atteindre le point culminant, le Raemelsberg, d’où le panorama est splendide.

Nous poursuivons jusqu’au Raemelspitz où une étrange tour a été installée par les Suisses, parait-il avant la première guerre mondiale, pour surveiller les alentours.

De là-haut, le panorama est somptueux mais l’accès un peu exposé.

Nous repartons sur le sentier pour arriver à la borne 22 où nous prenons le chemin de la descente.

Une bonne sente à la lisière de la forêt

nous permet d’apercevoir Wolschwiller,

et même un peu plus bas, toute la vallée.

L’église Saint Martin des champs où nous étions hier, est même visible.

Nous traversons le village de Burg où d’étranges chèvres paissent paisiblement

avant de monter au château.

Nous redescendons au village, longeons quelques prairies avant de parvenir à la chapelle Saint Jean Népomucène.

Oratoire et croix jalonnent le chemin

qui nous ramène à Wolschwiller.

Concluons par un petit pot-pourri de bornes frontières

Télechargez le fichier GPX

Jura Franco-Suisse : De Leymen à St Martin des Champs

Jura Franco-Suisse : De Leymen à St Martin des Champs

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui c’est une randonnée à vélo que nous entreprenons.

Depuis Leymen, nous partons en direction de Rodersdorf, par la route. Après quelques kilomètres, nous apercevons, en nous retournant, le fameux château du Landskron.

Nous poursuivons ensuite à travers de petits chemins, à travers la campagne.

avant de rentrer en forêt pour y traverser la frontière incognito et arriver bientôt à la chapelle Saint Brice,

bien cachée dans une belle clairière.

Nous repartons à travers bois et champs pour bientôt parvenir à Oltingue.

De là, il ne nous reste que quelques coups de pédales pour atteindre l’église Saint Martin des champs qui porte bien son nom. Elle trône seule au milieu des champs.

Elle renferme quelques étonnants objets comme ce vieux corbillard

ou ces tombeaux ouverts.

Il ne nous reste plus alors qu’à faire demi-tour pour rentrer à Leymen, bien aidés par le vent qui s’est levé.

Télechargez le fichier GPX

Jura Franco-Suisse : Château du Landskron

Jura Franco-Suisse : Château du Landskron

Après notre petite balade à vélo, quoi de mieux qu’une mini randonnée pour se délasser les cuissots.

Nous laissons donc nos bicyclettes à la gare de Leymen, pour prendre en face, un bon sentier qui monte dans la forêt

et nous conduire au château du Landskron.

Un escalier nous permet de grimper tout en haut de la tour et d’admirer sans réserve le panorama.

Bâle est bien reconnaissable grâce à ses fameuses tours.

Le village de Leymen est à nos pieds,

et la fameuse église de Saint Martin des champs (où nous étions il y a une petite heure), tout là-bas dans le fond.

Nous redescendons nous mettre à l’abri du vent et faire le tour du propriétaire.

Celui-ci accompli, nous jetons un dernier regard au Landskron avant de prendre le chemin du retour.

Télechargez le fichier GPX

Catégories

Archives