Les Alpilles : Crête de Baumayrane

Les Alpilles : Crête de Baumayrane

Nous débutons aujourd’hui de la carrière des lumières, encore fermée en cette période hivernale, et partons vers le bas, en direction du val d’enfer.

Le passé dédié aux carrières est encore bien visible.

Nous plongeons dans le vallon, aux pieds des blocs de calcaire.

Puis, nous obliquons vers la gauche en direction de la plaine, où les orchidées sauvages sont bien fleuries.

Nous longeons le golf, au milieu des vignobles,

épiés par le château des Baux.

Nous parvenons bientôt au mas de Berthe,

d’où la vue sur les Baux est imprenable.

Les oliviers, aux troncs multiples, témoins vivants du gel de 1956, jalonnent notre chemin.

Nous rejoignons ensuite le quartier des lombards,

avant d’entamer notre montée sur la crête.

Le chemin slalome dans la garrigue,

et s’élève peu à peu, nous permettant d’apprécier la plaine d’Entreconque.

Nous parvenons sur la crête d’où nous apercevons la tour de communication,

et un peu plus à gauche au fond, le village de St Rémy de Provence.

Nous cheminons quelque temps sur la crête jusqu’au promontoire,

qui nous permet d’admirer Les Baux côté Nord.

Une dernière descente dans le val d’Enfer et nous voilà de retour au parking des carrières de lumières.

Une petite visite des Baux s’impose tout de même. Depuis le village, nous pouvons redécouvrir un peu notre randonnée: le promontoire,

et la fameuse plaine de droite à gauche.

Une belle conclusion pour cette charmante balade.

Télechargez le fichier GPX

Les Alpilles : Le gros Calan

Les Alpilles : Le gros Calan

C’est du pays de Daudet que nous randonnons pour ce weekend prolongé.

Nous débutons aujourd’hui au milieu des vignes, à quelques encablures du village d’Eygalières.

Après avoir longé la départementale pendant quelques centaines de mètres, nous montons progressivement sur la colline.

De là, belle vue sur la plaine (de l’autre côté, la mer est même visible au loin)

Nous poursuivons dans les chênes verts sur de bonnes pistes avant de bifurquer sur la gauche et monter au pied du gros Calan.

Un bon vent nous nettoie les bronches et il est bien difficile de tenir l’appareil photo pour zoomer !

Nous redescendons alors dans un très beau vallon.

Les fleurs sont encore bien rares à cette époque de l’année.

Le petit Calan est bientôt en vue

Arrivés à un mini col, nous pouvons apercevoir le Ventoux

et au premier plan, le petit village d’Eygalières.

Nous virons à gauche, remontons sur le versant opposé, pour retrouver un nouveau vallon,

et descendre au pied d’une petite barre rocheuse,

avant de rejoindre bientôt la plaine et ses vignobles.

Nous reprenons la voiture pour terminer la journée à Fontvielle et immortaliser le moulin si cher à Alphonse Daudet.

Télechargez le fichier GPX

Bonjour La Suisse

ça y est, je fais partie de cette catégorie de Français que l’on dit « expatriés » !

Mon pays d’adoption n’est pas loin mais il a ses codes bien à lui. Je vous en dirais plus quand j’aurai lu un de mes nombreux cadeaux de Noël : le « Suissologue ».

Pour clore mon stage (et peut-être me souhaiter la bienvenue), on m’a d’ailleurs offert l’outil que vous connaissez tous.

Avec cela, je devrais pouvoir me sortir de toutes les situations.

Et promis, je vais devenir un vrai ambassadeur du pays : J’ai d’ailleurs réussi à faire jouer à « Dog » (ma fabrication personnelle du Brändi Dog), mes grands-parents, le jour de Noël. Vous ne connaissez-pas ?

Alors oubliez les traditionnels petits chevaux pour passer à une version beaucoup plus stratégique.

Et pour finir, écoutez ce petit bijou de la radio suisse romande : Un poème d’Alice de Chambrier (poétesse suisse romande du 19ième siècle) mis en musique par Marc Aymon (chanteur suisse  de variété contemporain).

Bienvenue en Suisse !

Message du jour (de l’an)

Petit oubli pour les férus de géographie :

Pierre, dans les arbres au pied du Mont Aiguille (Vercors),

Eric en randonnée au lac Laramon (Vallée de la Clarée),

Marion à l’écoute de la nature au monastère de Chalais (Chartreuse),

Marie-Pierre au creux du Van (Jura Suisse),

Le tout rafraîchi par la Loire à la source de Bonnefont (Haute-Loire)

Neige à la carte

Avant que la neige ne fasse totalement défaut, certains ont profité de la trêve des confiseurs pour la goûter.

Elle était froide et délicieuse à la Grave

mais il fallait s’armer de patience pour la savourer à Chamrousse

Le surf, c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas, foi de papa.

La preuve en image

Catégories

Archives