Haut-Giffre : Les cascades du Haut-Giffre

Haut-Giffre : Les cascades du Haut-Giffre

La météo n’étant pas vraiment de la partie aujourd’hui, nous partons à la découverte de la cascade du Rouget, mais nous décidons d’y monter à pied depuis la sortie de Salvagny. Elle nous guette la haut dans la forêt.

Nous remontons d’abord la rive droite du torrent,

D’où nous avons très belle vue sur la cascade.

Mais arrivés à un micro barrage, nous ne pouvons poursuivre car le sentier n’est plus accessible.

Nous redescendons donc au point de départ, traversons le torrent et entamons la montée sur l’autre rive à travers la forêt.
La cascade pointe bientôt le bout de son nez.

Nous allons jusqu’à son pied,

avant de redescendre un peu pour nous octroyer une petite collation.

Puis nous prenons la route du retour et retrouvons le torrent au petit pont.

De là, nous décidons de partir maintenant vers l’aval en direction du Dechargeux.

Nous longeons le torrent, traversons quelques prairies,

avant de nous retrouver très proche de sa chute mais sans pouvoir vraiment l’approcher.

Nous remontons le long d’une piste de ski, d’où nous pouvons largement apercevoir notre chemin,

ainsi que le village de Sixt.

Par contre, nous pouvons entre apercevoir la cascade de Saubaudy.

En redescendant, nous irons même jusqu’à son pied, avant de rentrer par le chemin aller.

Une simple petite randonnée au pays des cascades, qui sont donc loin d’être présentes que dans le cirque de Sixt.

Télechargez le fichier GPX

Haut-Giffre : Les gorges des Tines

Haut-Giffre : Les gorges des Tines

Bien rassasiés de soleil et de sommets, nous partons rejoindre la fraîcheur du Giffre pour aborder la seconde partie de journée.

Du hameau des Perret, en sortant de Samoëns, nous nous engageons dans la forêt, le long du torrent,

avant d’atteindre rapidement La Chapelle de Notre Dame des Grâces

et sa vierge.

De là, belle vue sur la Bourgeoise où nous étions il y a quelques heures.

Nous poursuivons le chemin qui nous conduit bientôt à une clairière.

Nous nous engageons alors dans les anciennes gorges des Tines.

Échelles et câbles nous permettent de nous hisser au sein de celles-ci.

Une trouée dans la forêt nous démontre que nous avons déjà pris de l’altitude.

Une nouvelle échelle nous en fait prendre encore.

Le sentier traverse un petit cahot,

avant de redescendre vers le hameau du Fay.

Du haut des pâturages, nous pouvons apercevoir le collet d’Anterne où nous étions hier.

Nous traversons un des Giffres au pont des Nants, et en rejoignons un autre après avoir longer le hameau.

Le sentier longe le torrent et

parvient bientôt aux actuelles gorges des Tines.

Nous rejoignons le parking de l’école d’escalade où les gorges sont aussi bien visibles depuis la passerelle.

Nous poursuivons notre descente le long du torrent pour retrouver Notre Dames des Grâces et rejoindre le parking.

Télechargez le fichier GPX

Haut-Giffre : La Bourgeoise

Haut-Giffre : La Bourgeoise

Nous prenons la direction du col de la Joux Plané, au dessus de Samoëns, pour nous garer en chemin au lieu-dit La Combe Emeru.

C’est de là que débute notre randonnée du jour, à travers la forêt.

Nous montons franchement pour bientôt entre apercevoir la star du jour, sa majesté le Mont Blanc.

Au fil de la montée, il est de plus en plus visible.

Même l’aiguille du midi est reconnaissable sur la gauche.

Nous apercevons maintenant aussi parfaitement la vallée et le village de Samoëns.

Un peu sur la droite, nous découvrons aussi le domaine skiable.

La sente sort alors de la forêt,

pour atteindre un premier promontoire : « sous la bourgeoise ».

Nous grimpons alors au sommet, d’où le panorama est splendide

Nous en profitons pour déjeuner et admirer encore l’environement

Nous redescendons ensuite « sous la bourgeoise », pour bifurquer sur la droite.

La sente est beaucoup moins arborée que celle de la montée. Nous profitons donc pleinement du paysage.

Elle n’en n’est pas pour autant moins raide comme le témoignent les paravalanches installés tout le long.

Un dernier regard vers la vallée avant de rejoindre la route qui nous conduira au point de départ.

Télechargez le fichier GPX

Haut-Giffre : Le lac d’Anterne

Haut-Giffre : Le lac d’Anterne

Nous partons aujourd’hui du Lignon, dernier hameau accessible au sud de Sixt-Fer-à-Cheval.

Le sentier contourne le refuge et monte en forêt.

Une montée bien soutenue nous conduit aux cascades de la Pleureuse

et de la Sauffaz.

Là, nous prenons le sentier de gauche qui continue de monter de manière soutenue dans la forêt

puis les taillis qui nous permettent d’admirer la vallée de Sixt tout en bas.

Le fort dénivelé avalé, nous arrivons au collet d’Anterne, où une magnifique vue sur le Mont Blanc nous attend.

Le sentier descend alors dans les prairies du vallon,

franchit un ruisseau,

le tout dans un charmant panorama.

Nous poursuivons la montée pour atteindre les chalets d’Anterne et le refuge Alfred Wills.

De là, le sentier s’élève de nouveau fortement à travers les alpages,

pour nous conduire au lac dAnterne.

Sur la droite, se dressent les rochers des Fiz.

Nous profitons de ce décor de rêve pour nous offrir la pause déjeuner.

Puis il est temps de repartir en sens inverse, admirant encore ce décor vierge et grandiose.

Nous pouvons même apercevoir la trace de la sente au fond, vers le collet d’Anterne.

Nous poursuivons la descente, retrouvons les chalets et le ruisseau.

Petite pose récupération dans la bruyère et les myrtilles.

Nous reprenons la route, encore magnifiquement fleurie

et bien gardée par dames marmottes.

Nous voilà de retour au collet d’Anterne, où une nouvelle pose s’impose pour admirer sa majesté le Mont Blanc.

Nous reprenons la descente et sa vue sur la vallée,

et les Lanches de Sales sur notre gauche.

Nous revoilà aux cascades, toujours bien en eaux.

Un dernier regard vers les hauts plateaux avant de terminer dans la forêt.

Une très belle randonnée qui mérite bien sa célébrité.

Télechargez le fichier GPX

Haut-Giffre : Le bout du monde

Haut-Giffre : Le bout du monde

Nous partons à la découverte des montagnes du Giffre du parking terminus de Sixt-Fer-A-Cheval.

Le sentier débute par du plat, en forêt.

Nous traversons le Giffre pour atteindre bien vite le hameau de Giffrenant.

De là, belle vue sur les cornes de chamois.

Le sentier poursuit son bonhomme de chemin le long du Giffre, en direction du fond du vallon.

De nombreuses cascades descendent des falaises.

Nous nous approchons de celle de là Vogealle qui a creusé de belles marmites dans la roche.

En son bas, c’est un très beau rideau d’eau.

Nous nous octroyons une petite pose déjeuner au bord du torrent avant de poursuivre en franche montée maintenant vers le bout du monde.

La vue sur la vallée est splendide.

Ayant atteint le bout du monde, nous faisons une pose sous la roche pour admirer encore ces cascades toutes différentes.

La vue sur la vallée est toujours aussi dégagée.

Puis, nous prenons le chemin du retour en redescendant jusqu’au torrent, admirant encore ce beau cirque.

De là, nous nous engageons sur la passerelle pour poursuivre sur la rive opposée.

Au pied d’une nouvelle cascade, nous découvrons un reste de neige magnifiquement sculpté.

Nous poursuivons jusqu’à la cascade suivante,

avec à son pied, un beau kerne multicolore.

Nous retrouvons alors le début du vallon,

passons devant le lac du plan des lacs,

et arrivons au lieu dit du fameux cirque du Fer à Cheval.

Devant nous se dressent les cornes de chamois qui concluent cette magnifique randonnée.

Télechargez le fichier GPX

Catégories

Archives